La routine pour instaurer la confiance et l’engagement des collaborateurs

11 Fév 2021 | Article de fond, Astuce, Témoignage

Plus que jamais, savoir instaurer la confiance en entreprise est un incontournable, au risque de perdre les collaborateurs et la dynamique de son activité.

En tant que dirigeante d’une startup, et en cette période de crise, je pense bien entendu à la survie de mon entreprise mais aussi à protéger au maximum tous les acteurs de cette belle aventure : l’équipe, les « fournisseurs », les clients. Comment faire sans mettre en place une stratégie gagnante pour que tout le monde s’y retrouve ? Comment ne pas perdre confiance en soi et continuer à rassurer les autres ? Et surtout, comment conserver la confiance même avec des relations sociales distendues où tout le monde travaille à distance ?

En toute humilité, je vous livre ici quelques actions que nous avons mis en œuvre chez OKAMII :

  1. Communiquer et rappeler sa raison d’être et son histoire : Chez nous, il s’agit de remettre l’humain au cœur de la performance de l’entreprise et de révolutionner le monde du travail pour que chacun y trouve sa place en tout épanouissement ! c’est plus sympa que l’ixième structure RH-Santé-Conseil en management qui propose des programmes à la chaîne en ignorant copieusement toute singularité et surtout le principal ingrédient de la réussite des entreprises : l’humain…

 

  1. Être à l’écoute de chacun : Outre le basique et souvent faussé « Salut, ça va ? », pourquoi ne pas aller un peu plus loin que ce « traitement de surface » et s’intéresser vraiment à ce qui fait « kiffer » ses collègues ? Pourquoi également ne pas assouplir un peu le fonctionnement et accepter que chacun puisse avoir des contraintes, les recueillir et et composer avec (ex : prendre en compte) les contraintes avec les enfants, les rendez-vous médicaux, etc.).

 

  1. Être transparent et authentique : Échanger avec honnêteté et sincérité avec l’ensemble des acteurs même quand a foiré des choses. Savoir accepter de ne pas être parfait et de ne pas tout savoir et maîtriser.

 

  1. Être bienveillant et respectueux : Plus que de simples règles de politesse élémentaire, nous respectons les personnes telles qu’elles sont, sans aucun jugement et avons fait le choix de nous adapter à chaque personnalité tout en sachant parier sur la force et les richesses plurielles de chacun.

 

  1. Partager et codévelopper – « et vous, qu’en pensez-vous ? » : Pas d’ascendant ni de pouvoir descendant chez nous : cela en a d’ailleurs dérouté plus d’un. On permet à tout le monde de participer à hauteur de ses envies et ses sensibilités et d’apporter sa pierre à l’édifice : seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !

 

  1. Être exemplaire et tenir ses engagements : « Oui, je me suis loupé, mais je vais y remédier et voici comment je vais m’y prendre ». Pour demander à l’autre d’agir ainsi, il faut aussi déjà savoir se l’appliquer faire soi-même, au risque de n’avoir sinon aucune crédibilité. Les paroles c’est bien, les actes c’est mieux !

 

  1. Savoir reconnaître et dire merci : Pourquoi plutôt que de surveiller les horaires des collaborateurs et les infantiliser, ne pas se dire que seules les tâches accomplies comptent et valoriser leur efficacité au travail ?

 

J’en entend déjà dire que tout cela ne tient que du bon sens, mais je vous assure que d’instaurer ces routines au quotidien fait rapidement la différence et génère une meilleure confiance auprès de tous.

C’est en tout cas notre « petite gym » quotidienne chez @okamii, que ce soit avec notre réseau d’accompagnants aux 4 coins de la France (Paris, Bordeaux, Nantes) ou simplement entre co-fondateurs.

Et vous, avez mis-en place des actions pour engager davantage vos collaborateurs et travailler la confiance au sein de votre entreprise ?

Au plaisir d’échanger sur nos bonnes pratiques

Mai, CEO d’OKAMII

L’introverti, cet inconnu…

Ni phobique social, ni spécialement timide, ou pas forcément, l'introverti est bien souvent un incompris. Ce mot n'est pas plus une insulte qu'il ne nomme une pathologie, rien de tout cela. De...

La routine pour instaurer la confiance et l’engagement des collaborateurs

Plus que jamais, savoir instaurer la confiance en entreprise est un incontournable, au risque de perdre les collaborateurs et la dynamique de son activité.
En tant que dirigeante d’une startup, et en cette période de crise, je pense bien entendu à la survie de mon entreprise mais aussi à protéger au maximum tous les acteurs de cette belle aventure : l’équipe, les « fournisseurs », les clients. Comment faire sans mettre en place une stratégie gagnante pour que tout le monde s’y retrouve ? Comment ne pas perdre confiance en soi et continuer à rassurer les autres ? Et surtout, comment conserver la confiance même avec des relations sociales distendues où tout le monde travaille à distance ?
En toute humilité, je vous livre ici quelques actions que nous avons mis en œuvre chez OKAMII

L’intelligence relationnelle au service du lien social distancié

Au cours de cette année 2020, où nous sommes contraints de garder constamment nos distances, où l’autre, masqué, est identifié comme un vecteur possible du virus, où toutes les occasions de se retrouver portent une ombre pour le moins menaçante, il est grand temps de se pencher sur ce qui fait le lien dans nos espaces privés et nos vies professionnelles. Comment le préserver au mieux, l’enrichir et le fortifier ? Revoyons ensemble, en les passant au prisme de notre situation actuelle, les bases de l’intelligence relationnelle et ses nombreux outils.

Comment le management éthique et humaniste peut changer la donne en entreprise ? (Mon témoignage avec soit disant une équipe de “bras cassés”​)

J'entends encore trop souvent ce genre de propos : "je ne peux pas travailler avec cette équipe de bras cassés !!! Va falloir les virer et en trouver d’autres…" Punaise… On se réveille un peu...

Témoignage de reconversion – Mai, Fondatrice d’OKAMII

Tu es désormais la fondatrice de la start-up Okamii, mais tu as eu une vie professionnelle bien remplie avant cela, peux-tu nous en dire un peu plus ? Effectivement, j’ai eu une vie professionnelle...

Pin It on Pinterest